Ambérieu-en-BugeyAssociation citoyenne et politique loi 1901
  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Actualite
  • 02/02/2019 - Une majorité qui se perd! Réactions au conseil municipal du 1er février 2019

02/02/2019 – Une majorité qui se perd! Réactions au conseil municipal du 1er février 2019

Retrouvez les réactions des membres de Vivons notre Ville suite au conseil du 1er février 2019 et suite aux échanges avec la majorité :

Réactions au conseil municipal du 1er février 2019 – Vivons notre Ville [PDF]

 Les membres de l’association Vivons notre Ville sont outrés des réponses ou surtout des non-réponses apportées à nos conseillers lors du conseil municipal du 1er février 2019.

Concernant le Rapport d’Orientation Budgétaire (ROB), sur la forme, on nous répond de ne pas s’attacher à ces détails, sur le fond, on nous dit d’attendre le budget qui sera présenté dans un mois et demi car tout n’est pas calé ! Navigation à vue à 1 mois et demi…

Mais surtout, Monsieur le Maire ose nous parler de pédagogie en prenant la posture du professeur… après nous avoir indiqué en septembre dernier que nous manquions de formation… Heureusement que tous les ROB des collectivités municipales ne ressemblent pas à celui présenté ce vendredi soir… Nous attendions et voulions un débat sur les projets 2019 en vue de la préparation du budget, il l’a véritablement évité ! Comment débattre avec un rapport sans aucunes explications…

Depuis 5 ans, nous attendons des plans pluriannuels d’investissements, surprenant, cette année, la mention apparait car cela devient une obligation légale dans le ROB via la loi NOTRe… Étions-nous visionnaire ? Ou la majorité manque-t-elle d’anticipation et de vision ?

Nous intervenons ensuite sur un échange de parcelles et voulons savoir si cette parcelle en zone naturelle N ne risque pas de passer à « à bâtir ». La première réponse de M. de Boissieu est de nous informer qu’une bonne affaire a été faite, la deuxième est que nous sommes sans cesse dans la suspicion ! Nous aurons de justesse une réponse : elle restera en N. Pourquoi ne pas répondre directement à la question… ! Affaire à suivre. En attendant nous attendons toujours l’avancée significative du PLU, l’arlésienne ambarroise !

Le pire est à venir lorsque notre équipe s’interroge sur l’information et la communication auprès des habitants. Aucune information aux habitants, ni aux conseillers municipaux sur les cahiers de doléances, entre autres. La réponse de M. le Maire vaut le détour ! : aux conseillers municipaux de passer en mairie voir ce qui se passe… et pour saluer les agents ! Quelle pédagogie ! Quelle prise de recul sur l’action de la majorité ! Quelle écoute des remarques notifiées ! Mais surtout, si pour cette équipe municipale le rôle des conseillers municipaux est de saluer les agents, c’est triste, et démontre bien, le peu de respect à l’égard des conseillers, mais aussi à l’égard des agents qui ne sont pas là uniquement…pour se faire saluer !

Mais le pire continue lorsque nous demandons des explications sur la régularité des publications du bulletin municipal Le Lien qui fluctue entre 1 an et demi à 1 an au début de mandat avant une accélération subite en 2018 (3 publications en 6 mois)… Réponse : « on va vérifier, on respecte le contrat de 3 Lien par an ». Les bras nous en tombent ! La majorité semble donc respecter le contrat uniquement durant l’année 2018 ?!

Concernant les délais de convocation de certaines réunions comme dans le cadre de la commission sociale au sujet du vote de subventions aux associations il y a quelques jours, nous en sommes quittes pour une nouvelle leçon du professeur sur l’engagement d’élu ! Quelle pédagogie ! Quelle prise de recul sur l’action de la majorité ! Quelle écoute des remarques notifiées ! Même au sein d’une association, les membres acceptent rarement que les réunions ne soient pas prévues 15 jours avant et c’est bien normal ! C’est cela la gouvernance !

Mais l’apogée de la soirée arrive par la voix de Sir de Boissieu qui avait minutieusement préparé une tirade des plus théâtrales. 5 minutes de représentation et de show s’en suivent et l’un de nos conseillers municipaux en prend pour son grade. Affligeant de voir de telles sorties cautionnées et non contrôlées par le leader de la majorité ! Affligeant de voir une majorité perdre pieds ! Affligeant de voir qu’il ne se rend pas compte qu’il s’en prend à la jeunesse. Nous comprenons mieux pourquoi la politique jeunesse est la grande absente de cette mandature !

Ce conseil a montré une majorité bien fébrile, qui n’apprécie pas le débat, passe outre, l’évite et n’apporte pas de réponses ! Affligeant !

Partagez cet article