Ambérieu-en-BugeyAssociation citoyenne et politique loi 1901
  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Actualite
  • 11/03/2018 - Deuxième hausse du mandat de la taxe foncière : +9%

11/03/2018 – Deuxième hausse du mandat de la taxe foncière : +9%

Le conseil municipal du vendredi 9 mars 2018 a confirmé la décision à laquelle la majorité nous avait préparé depuis 1 an : une nouvelle hausse des impôts fonciers sur le bâti, après celle décidée au début du mandat. Cette fois ci ce sera +9% pour les propriétaires ambarrois !

Lors de l’intervention de notre groupe dans le cadre du débat sur les orientations budgétaires :

Intervention Vivons notre Ville – Débat Orientations Budgétaires 2018,  [PDF]

nous avons notamment tenu à indiquer :

« Nous constatons que les recettes affectées au fonctionnement augmentent de 5.10% alors que nous sommes pourtant dans un contexte de baisse des dotations. Nous déplorons que votre décision d’augmenter le taux de la taxe foncière, pour la deuxième fois au cours du mandat, ne serve qu’à éponger l’augmentation de 3.79% des dépenses de fonctionnement.
Nous resterons vigilants, dès cette année, quant aux compensations de la suppression de la taxe d’habitation, sous forme de dégrèvement.
Concernant les investissements, les années se succèdent et se ressemblent, sans surprises. Nous restons lucides sur les marges de manœuvre financières limitées pour notre ville mais nous nous inquiétons sur le report d’investissements structurants et pourtant nécessaires comme la construction d’une nouvelle école, le retard continu dans la réfection de routes et de trottoirs…
Si Ambérieu est amenée à se développer et à devenir un pôle régional dans les années à venir, comment tenir ces perspectives de développement ? Notre ville ne pourra pas s’en sortir seule et se doit de mobiliser tous les acteurs possibles, dont la Communauté de Communes qui doit venir en soutien sur des dossiers lourds pour Ambérieu.
Nos inquiétudes demeurent sur les infrastructures, les services à la population et les investissements qui doivent suivre le dynamisme démographique de notre ville. En effet, ce sont autant de défis à relever au niveau de l’aménagement de notre territoire, du cadre de vie, des infrastructures scolaires, sportives, culturelles, de loisirs, de santé, routières, des
modes de transports, ou de l’environnement…
Du côté de la méthode, Vivons notre Ville reste persuadé de la nécessité d’accompagner l’évolution de notre ville avec des feuilles de route et une vision dans le temps. »

Photo Article Le Progrès – 11 mars 2018
Partagez cet article