Ambérieu-en-BugeyAssociation citoyenne et politique loi 1901
  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Actualite
  • 17/04/2019 - Le patrimoine d'Ambérieu : l'âme culturelle de notre ville!

17/04/2019 – Le patrimoine d’Ambérieu : l’âme culturelle de notre ville!

Le patrimoine est la clef de voûte de toute civilisation curieuse de son histoire et constitue un repère structurant dans le temps et l’espace. Il fait appel à l’héritage légué par les générations qui nous ont précédés et que nous devons transmettre intact ou augmenté aux générations futures. Il incarne et symbolise l’évolution des arts et de la culture, mais aussi des idées qui ont façonné notre société au fil des époques.

A Ambérieu, le patrimoine est pluriel et constitue l’histoire de notre ville d’hier et d’aujourd’hui :

Le Château de Saint Germain est un ancien château fort fondé au XIIe siècle qui fut au cœur des affrontements entre le le Bugey, les comtes de Savoie et les dauphins de Viennois aux XIIIe et XIVe siècles. A noter : la beauté de sa porte ogivale qui est remarquable. Les amis de Saint Germain et de son château s’occupent de la mise au jour et de la protection de ces vestiges. De nouvelles fouilles ont été réalisées en 2013.

Le Château de Allymes est le symbole de notre ville, qu’il domine de toute sa splendeur architecturale. Construit par le Dauphin de Vienne au temps de la guerre contre le comte de Savoie (1272-1355), l’édifice a gardé la pureté de son architecture militaire faite pour la défense du territoire au temps médiéval. Classé monument historique en 1960, année de naissance de l’association des Amis du Château des Allymes et de René de Lucinge lancée par Suzanne Tenand-Ulmann et le Prince Faucigny-Lucinge, le site est propriété de la ville d’Ambérieu depuis 1984. Animé par l’association, il propose aux visiteurs des visites guidées, des expositions temporaires… Cependant, le château s’érode avec le temps et des travaux sont nécessaires. Nous soutenons les initiatives prises avec le vote d’un plan de financement pour des travaux de restauration.

_JOE3460-22

N’oublions pas le passé industriel d’Ambérieu. L’arrivée de chemin de fer a marqué un tournant décisif dans l’histoire de la ville devenue alors cité cheminote. Les familles de cheminots ambarrois témoignent de cette histoire qui a façonné notre ville; tout comme le musée du Cheminot, créé il y a une vingtaine d’années et animé par des bénévoles passionnés. Au quotidien, les récits des ambarrois, les installations ferroviaires encore présentes, retracent la vie des « gens du rail » et  fondent la mémoire du chemin de fer à Ambérieu : un véritable atout culturel qui’il convient de valoriser et de faire vivre. Aujourd’hui, Ambérieu reste un nœud ferroviaire majeur de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

D’autre part, dès le début du XXe siècle, la ville est devenue un site incontournable pour l’essor de l’aviation. La base aérienne, devenue Détachement Air, témoigne de cette histoire, tout comme l’aérodrome ou le mirage dominant l’entrée de ville. Aujourd’hui, les activités aéronautiques et de maintenance emploient environ 700 salariés à Ambérieu dont 70% de militaires. Des études sont menées et des projets en cours sur la faisabilité du développement de la plateforme pour des activités de maintenance. L’aéronautique à Ambérieu, c’est aussi Antoine de St-Exupéry, qui fit son baptême de l’air dans notre ville.

Enfin, Ambérieu peut être fière de la beauté et de la richesse de son petit patrimoine, cher aux yeux de ses habitants : nos quartiers historiques, nos hameaux de caractère (Saint-Germain, Vareilles, les Allymes, Brey de Vent…) où subsistent de nombreuses curiosités (maisons en pierre, fours, lavoirs, grangeons, puits…) et des anecdotes ou légendes savoureuses. A cela s’ajoute l’histoire de nos deux églises, le château des Echelles…

Face à de telles richesses culturelles, qu’elles soient patrimoniales ou industrielles, notre ville, en lien avec les différents acteurs concernés (Communauté de Communes surtout mais aussi Département, Région, Etat, associations, entreprises…) se doit de mener une politique volontariste de préservation et de valorisation de ce patrimoine : préservation du cadre de vie de nos quartier, embellissement, valorisation de nos sites culturels pour le grand public, soutien des initiatives… Préservation, valorisation et animations de notre patrimoine ne sont pas incompatibles, bien au contraire. En lien avec la Communauté de Communes, c’est à notre ville d’imaginer le devenir de notre patrimoine, c’est à notre ville de fixer un plan de préservation patrimoniale, c’est à notre ville d’impulser une dynamique de valorisation culturelle.

Vivre pleinement notre patrimoine culturel, c’est vivre l’âme d’Ambérieu, c’est vivre notre ville !

Partagez cet article