Ambérieu-en-BugeyAssociation citoyenne et politique loi 1901
  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Actualite
  • 20/03/2019 - Présentation du budget 2019 : un exercice manqué!

20/03/2019 – Présentation du budget 2019 : un exercice manqué!

Après le conseil municipal consacré aux orientations budgétaires en février, place en ce mois de mars à la présentation du budget. Une nouvelle fois, la majorité a évité tout débat de fond, tout échange précis sur les projets d’Ambérieu pour 2019. Des réponses floues, imprécises, démontrant une nouvelle fois une gouvernance du coup par coup, aux méthodes d’un autre temps!

Retrouvez l’intervention de Vivons notre Ville ici : 

Monsieur le Maire,

Après un conseil municipal…des plus lunaires…il y a maintenant 1 mois et demi où vous avez soigneusement évité le débat avec des orientations budgétaires incomplètes, nous voilà de nouveau réunis pour parler budget. En effet, comment aurions-nous pu débattre de choix cruciaux pour l’avenir de notre ville, pour le quotidien des habitants, pour leur cadre de vie, leur lieu de vie, leur bien-être, leurs déplacements, leurs activités citoyennes, culturelles, sportives, pour leur santé, leur sécurité… sans aucune informations, explications et bien sûr vision déterminée.

Nous n’allons pas répéter l’ensemble de nos observations communiquées lors du rapport d’orientations budgétaires (R.O.B), mais nous avons quelques interrogations.

Vous nous avez indiqué à plusieurs reprises en commission, mardi, que nous avions la possibilité de questionner pour des précisons les services (que nous remercions pour leur travail et le tableau fourni) mais ce soir c’est bien un débat politique que nous voulons avec vous. Un budget n’est pas un chèque en blanc accordé à la majorité. Il s’agit d’arbitrages politiques, de projets, d’actions avec de l’argent public.

 Nos questions portent notamment sur :

  • La hausse de près de 100 000€ des charges de maintenance. Près de 404 000€ sont budgétisés ; or ce qui nous est indiqué en observations avoisine les 157 000€ environ. Qu’allez-vous faire du reste ?
  • Puis, nous observons un montant de 700 000€ en voirie… Nous reposons nos questions restées sans réponses lors de votre présentation du ROB. Qu’allez-vous en faire ? Quels sont les projets ? Quel est votre plan de travaux des voiries pour cette fin de mandat ? Quelle est votre programmation ? En effet, vous nous aviez dit que nous y verrions plus clair lors du budget. Il n’en est rien ! Même votre annonce lors des vœux à la population sur l’entrée de ville Avenue Pellaudin ne figure toujours pas dans ce budget… Drôle de méthode !
  • Ensuite, nous aimerions avoir un plan budgétaire prévisionnel de l’événement Ambérieu en Fête : 41 466€ en dépenses de fonctionnement relations publiques, 30 000€ en recette de fonctionnement grâce aux partenariats etc. Qu’en est-il pour cette seconde édition ?
  • Nous continuons avec 150 000€ pour des achats de véhicules ? Quel type de véhicules ? Nous pensions que la ville louait la majorité de ses véhicules…
  • Enfin, nous devinons une action qui pourrait être menée dans le cadre du programme d’Etat Cœur de Ville, à travers les 100 000€ budgétisés concernant une rénovation des places Jules Ferry et Champs de Mars. Quid ? Quels sont les projets ? Quel sera aussi le rôle des habitants dans ce programme ? 

M. le Maire, saluons cette fois votre cohérence… : votre présentation du budget 2019 est dans la parfaite continuité de votre rapport des orientations budgétaires.

Cohérence aussi puisque les années s’enchainent et se ressemblent avec la même déception et la même incompréhension vis-à-vis de votre méthode.

Vous nous aviez dit lors du dernier conseil que les détails et les précisions sur les projets viendraient lors du budget, car ce n’était pas le moment lors des orientations budgétaires. Vous vous permettiez, comme cela est devenu votre habitude, de nous faire une leçon de pédagogie et même d’engagement politique… !

Ce soir, nous avons effectivement une ligne budgétaire en face des mentions qui étaient indiquées sous forme de puces dans le rapport d’orientations budgétaires. C’est effectivement l’objectif d’un budget. Un document technique, juridique, de gestion, obligatoire et utile, mais rien de plus dans vos explications! Oh non, surtout pas!… Pour certains éléments mineurs on a des détails, pour certains projets plus importants aucuns… Difficile de vous suivre… Est-ce cela que vous appelez transparence ?

Comme à votre habitude, vous n’expliquez pas ce que vous allez faire, ni quelles sont vos priorités, par exemple en matière de voiries. Vous n’expliquez pas les projets noirs sur blancs, bref, vous n’expliquez tout simplement pas votre politique, votre vision et ainsi votre plan de fin de mandat. Difficile de voir les actions concrètes qui seront réalisées durant les 13 mois à venir et qui se poursuivront après pour l’avenir de notre ville…

Car oui, au-delà de ce tableau, nous nous interrogeons beaucoup, comme les ambarroises et les ambarrois, sur des dossiers qui patinent : le PLU (cela aura duré une nouvelle fois tout un mandat…), le plan de stationnement en gare pris à l’envers (suppression de places de parking sans alternative immédiate et efficace et sans concertation). Les élus n’ont même pas eu de présentation du projet ou de moments d’échanges sur celui-ci… Il y a aussi la programmation des travaux de voiries, la création du quartier des savoirs, les premiers coups de pioches au niveau de la Place Sémard qui posent question. Alors, des chantiers et des projets, certes multi-acteurs, dont la ville n’a pas la seule responsabilité évidemment, mais un état des lieux qui tranche avec vos paroles de vœux 2017 où vous prôniez que rien de ne serait plus comme avant…

Nous ne mettons pas en cause la sincérité de votre budget, mais une nouvelle fois le souffle n’y est pas ! A-t-il d’ailleurs déjà été présent dans l’un vos budgets ? Le souci d’une gestion saine ne peut masquer l’ambition qui doit caractériser l’action quotidienne, l’engagement politique au sens du travail pour la cité. Car oui, c’est bien l’amélioration de la vie de notre ville et de ses habitants qui en dépend !

Or, vous ne proposez aucune vision prospective. Cette gestion sans souffle et sans perspective n’est pas à la hauteur des enjeux, n’est surtout pas à la hauteur de notre époque où il convient de partager au mieux les informations, de concerter, de rassembler, d’échanger… Une majorité ne fait pas de la politique pour elle-même !

Des mesures récentes concernant les collectivités tendent vers un horizon d’ouverture et de partage de l’information. Pas seulement avec les opposants des conseils municipaux mais avec toutes les forces vives de la cité et avec les administrés.

Une assemblée locale doit être le lieu où des visions citoyennes et politiques différentes se confrontent, projet contre projet, initiatives contre initiatives, dans une émulation qui doit tous nous tirer vers le haut, pour répondre toujours au plus près aux besoins des habitants.

Tout le contraire de votre gouvernance, et vous nous le prouvez une nouvelle fois ce soir !

Partagez cet article