Ambérieu-en-BugeyAssociation citoyenne et politique loi 1901
  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Actualite
  • 24/02/2016 - Interview radio Voix de l’Ain-FC Radio du Maire d’Ambérieu, Daniel Fabre

24/02/2016 – Interview radio Voix de l’Ain-FC Radio du Maire d’Ambérieu, Daniel Fabre

Vendredi 19 février, Daniel Fabre, Maire d’Ambérieu, était l’invité de l’émission de radio « L’Agora, parlons vrai » organisée par la Voix de l’Ain et FC Radio.

A la demande de ces médias, le groupe minoritaire Vivons notre Ville, par la voix de Catherine Pidoux, est aussi intervenu afin de poser deux questions au maire d’Ambérieu : une concernant les actions concrètes qui seront menées dans le cadre de la politique de la ville afin d’aider les habitants en difficultés économiques et sociales et une autre concernant les projets de parkings payants en gare et en ville.

Vision de mandat

Suite à l’intervention de Daniel Fabre, nous réitérons nos interrogations déjà présentes et attendons des actes, une vision précise des actions de ce mandat et une démarche volontaire en faveur de plans pluriannuels d’investissements pour guider notre ville :

Quelles actions seront menées en 2016 ? en 2017 ? en 2018 ? … Quid des routes qui seront refaites en 2016 ? en 2017 ? … Quid des travaux ou équipements réalisés en 2016 dans les écoles existantes ? Quid des actions sociales à destination des personnes en difficulté ? Quid de la politique culturelle menée ? Qui de la politique sportive ? Quid de la politique jeunesse ? Qui de la politique touristique ? …

Effectivement, Ambérieu n’a plus le temps d’attendre et trop de retard a déjà été pris sur des projets structurants et stratégiques pour notre ville. Alors, n’attendons plus !

Comités de quartier

Concernant la participation des habitants aux projets de leur ville, comment peut-on qualifier de clientélisme un dispositif comme les comités de quartier ?

Toute assemblée, tout travail rassemblant les habitants, les citoyens, les générations, autour de leur problématiques quotidiennes sont des éléments fondamentaux du bien vivre ensemble et permettent à une ville de légitimer ses projets. Des dispositifs efficaces d’assemblées de quartier ont déjà fait leur preuve dans de nombreuses villes en France, de droite comme de gauche. Un facteur de réussite au préalable : une véritable volonté politique !

Problème d’aiguillage ?

Curieuse séquence politique : M. le Maire nous reproche de ne pas faire de propositions. La majorité serait-elle en panne de solutions et de vision pour notre ville ?

Des solutions alternatives aux hausses d’impôts, parkings payants, périscolaire payant, baisse des subventions aux associations, baisse des aides aux manifestations, suppression d’arrêts de TAM de la Maison de retraite et du cimetière…, oui nous en avons ! Aucune de ces mesures prises ces dernières semaines par l’équipe majoritaire ne figuraient au sein de notre programme lors de la campagne des municipales de 2014, bien au contraire.

Stabilisation des taux d’imposition, parkings relais, maintien de la gratuité du périscolaire, soutien aux associations qui dynamisent notre ville sont quelques exemples. Souci de porter attention aux finances de la ville et nécessité de bonne gestion ne veulent pas dire rigueur et non plan de mandat. C’est pour cela que nous avons toujours défendu l’instauration de plans pluriannuels d’investissement dans la gouvernance de notre ville.

Par nos interventions et nos positionnements à chaque conseil municipal, par nos textes qui enrichiront ce site au fil des mois et surtout par nos échanges avec les habitants, nous menons notre rôle de minorité constructive, aujourd’hui et demain, pour les ambarroises et les ambarrois.

Vivons notre Ville !

_JOE3976-22