Ambérieu-en-BugeyAssociation citoyenne et politique loi 1901
  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Actualite
  • 26/03/2018 - Vivons notre Ville déplore fermement les propos tenus sur le conseil citoyen

26/03/2018 – Vivons notre Ville déplore fermement les propos tenus sur le conseil citoyen

Lors du conseil municipal du 9 mars dernier, le rapport d’activité 2017 de la politique de la ville (Projet Courbes de l’Albarine) était présenté. 

Vivons notre Ville a dénoncé fermement les propos tenus dans ce rapport vis à vis des membres du conseil citoyen :

Intervention Vivons notre Ville – Rapport d’activité Conseil citoyen [PDF]

Delib 8 – Rapport activité 2017 PDV [PDF]

 » Nous déplorons fermement les propos utilisés pour qualifier l’action des membres du conseil citoyen en page 4 du rapport. Nous citons : « Le Conseil Citoyen exprime beaucoup de constats et de problématiques mais encore peu d’idées de solutions et d’actions. Afin de les orienter davantage vers leur pouvoir d’agir, les agents du Centre Social et les agents municipaux proposeront des sujets concrets pour 2018 ».
D’après les retours que nous avons eu de certains membres de ce conseil, le paragraphe ne reflète pas les faits. Il est pour nous infantilisant et dégradant pour les quelques personnes qui s’investissent, et qui pour la plupart de leurs propositions n’ont comme réponses que des fins de non-recevoir. Le conseil citoyen a demandé la modification de ce paragraphe. Qu’en est-il ? »

Nous n’avons pas été déçu par la réponse de M. le Maire, qui pour nous, était tout autant excessif que les propos du rapport : Compte-rendu Conseil 9 mars 2018 [PDF]

Les mails du travail du conseil, les échanges avec les membres nous montrent des propositions faites pour le quartier. Il faut de l’accompagnement et c’est normal, mais nous ne pouvons absolument pas laisser dire que rien n’a été fait ! Et nous déplorons une nouvelle fois les propos méprisants utilisés.

Quant à la différence, M. le Maire, entre un conseil citoyen et un comité de quartier, pas de risque de confusion, nous n’en avons pas.., car vous avez vous même supprimé les comités de quartier dès votre arrivée aux commandes de la ville ! La gouvernance avec des groupes de travail citoyens : toute une histoire !

Partagez cet article