Ambérieu-en-BugeyAssociation citoyenne et politique loi 1901
  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • Actualite
  • 29/07/2019 - PLU : Vivons notre Ville réaffirme ses positionnements et points de vigilances

29/07/2019 – PLU : Vivons notre Ville réaffirme ses positionnements et points de vigilances

Lors du dernier conseil municipal, le PLU était au programme. L’occasion pour Vivons notre Ville de réaffirmer ses positionnements mais aussi ses points de vigilance pour ne pas réitérer les erreurs du passé. Rien de surprenant, simplement de la cohérence!

Depuis 2014 Vivons notre Ville suit pas à pas le long chemin de ce nouveau PLU : réunions publiques, comités de pilotage, ateliers… Un dossier de 10 pages a aussi été remis à la majorité  avec des préconisations de l’équipe de Vivons notre Ville : Remarques PLU VNV Juin 2019 [PDF]

Retrouvez l’intervention du conseil ici : Intervention Vivons notre VIlle – PLU [PDF]

Monsieur le Maire,

Le PLU a toujours été un dossier plutôt complexe à Ambérieu, de mandature en mandature,
d’équipe en équipe, d’année en année, d’étude en étude etc.

Tout au long de cette révision qui aura duré près de 5 ans, notre équipe a suivi de manière approfondie le dossier, dès les ateliers mis en place en 2015 jusqu’à la dernière réunion publique en juin dernier, en passant par les différentes réunions du COPIL. Nous avons aussi contribué récemment à des propositions d’améliorations sur des points précis via un dossier d’une dizaine de pages remis lors du dernier COPIL.

Si nous reconnaissons qu’un travail approfondi a été mené sur les 17 OAP, qu’une attention est portée sur le recensement du bâti patrimonial, le développement de coulées vertes, nous souhaitons de nouveau réaffirmer nos positionnements :

-L’extrême nécessité d’une feuille de route architecturale pour qu’une cohérence soit présente. Notre ville manque de cohérence et nécessite un embellissement. Beaucoup est à faire.

-L’organisation de notre territoire, du positionnement de l’habitat et des infrastructures. Notre ville manque là aussi de cohérence. Mais n’est-ce pas déjà trop tard pour réparer les erreurs du passé ? Beaucoup est à faire. Les dents creuses ne doivent pas être systématiquement des terres d’accueil de bétonnage comme nous l’avons trop vu durant cette dernière décennie.
-La conservation d’espaces verts y compris sur les axes structurants ciblés pour densification.
-La conservation d’espaces verts et la création d’espace d’oxygénation dans tous les quartiers pour ne pas avoir à revivre des erreurs stratégiques comme La Brillatte, Transalliance ou l’espace Henri Dunant.
-La prise en compte des questions de stationnement, de mobilité et des différentes solutions de transports individuelles et collectives.
-Une application renforcée du coefficient de Biotope pour un urbanisme durable et le respect des écosystèmes.

Notre ville se développe et les perspectives sont connues depuis plusieurs années :
Ambérieu a vocation à être un pôle régional. Nos inquiétudes demeurent sur les infrastructures, les services à la population et les investissements qui doivent suivre le dynamisme démographique de notre ville. En effet, ce sont autant de défis à relever au niveau de l’aménagement de notre territoire, du cadre de vie, des infrastructures scolaires, sportives, culturelles, de loisirs, de santé, routières, des modes de transports, ou de l’environnement…
Cependant, ce développement se doit d’être accompagné, anticipé et surtout expliqué. Il doit surtout être en cohérence avec le bien-être des ambarroises et des ambarrois, trop souvent oublié.

Compte tenu de ces inquiétudes notre groupe s’abstiendra.

La Voix de l’Ain – Juilet 2019
Partagez cet article